Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

20 août 2015 le col de La Munia Val d'Aran

21 Août 2015 , Rédigé par Jacky Publié dans #Saison 2015

20 août 2015 le col de La Munia Val d'Aran

But de la journée, repérage de la rando "les Lacs de La Munia" 2510 m. Si possible, montée au col de La Munia 2853 m et peut-être, ascension du pic 3133 m. Debout à 3h00 (je me suis couché à 1h00) pour rejoindre Marco à 4h30 à Lannemezan. Gaby nous attend à 5h00 à Sarrancolin. Direction le parking Petramula 1920 m. Pas de chance, la piste est fermée par une barrière un peu avant la Borda Brunet à 1680 m. Nous commençons l'itinéraire par une large piste de 2,5 km jusqu'au poteau indicateur au carrefour du GR11 à 1920 m. Nous restons sur la piste jusqu'à un virage en épingle ou un balisage indique un sentier délavé qui grimpe en direction du Barranco del Clot de los Gabachos 2400 m. On traverse le lit puis escaladons une petite avancée rocheuse avec quelques passage délicats. Nous traversons quelques pâturages, puis retrouvons le chemin qui sillonne le versant escarpé couvert d'éboulis sur une bonne distance. Le chemin descend dans une cuvette pour atteindre le premier des lacs, 2500 m et son île rocheuse. On continue sur la rive droite pout rejoindre le deuxième lac via un petit gradin. Il est 9h40, nous suivons les cairns conduisant au col. La montée est rude, en lacets, au milieu d'éboulis parfois instables sous les pas, avec des passages un peu difficile mais pas dangereux. Tout au long de notre progression nous pouvons suivre un groupe de 6 personnes qui escalade très lentement, le sommet de la Munia. Ils semblent progresser avec peine. Plus nous approchons du col, plus nous avons un mauvais présage pour notre troisième but. Nous atteignons le col à 11h00. L'accès au pic est monstrueux et donne froid dans le dos. Nous posons les sacs et décidons d'entamer l'ascension. Les passages sont vertigineux et demandent énormément d'attention pour progresser. Vers 2800 m nous nous heurtons à des murs très impressionnants, par où passer ????. La raison l'emporte, nous faisons demi-tour jusqu'au col d'où nous pouvons admirer le massif du Mont Perdu et ses 3000, et descendons aux lacs pour la pose casse-croûte puis retour au véhicule. La fatigue se fait sentir, les pas sont lourds et la descente semble très longue. Nous arrivons a la voiture vers 16h00 avec le sentiment d'avoir réalisé une super sortie. 17 km et 1330 m de dénivelé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article