Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

22 février 2016 - Lac de Gabas (64, 65)

22 Février 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

22 février 2016 - Lac de Gabas (64, 65)
22 février 2016 - Lac de Gabas (64, 65)

Lundi 22 février, 8heures30 rendez- vous à la SLV destination "lac de Gabas"

Après que nos 14 participants se regroupent pour le covoiturage, nous quittons le plateau de LANNEMEZAN pour le plateau de GER, durant le trajet la pluie venant d’Espagne nous accompagnait, mais nous savions par la météo qu'arrivait vers 9h30 au départ de la rando elle s'estomperait, ce fut le cas ;

10 Heures 45 nous prenons le chemin piétonnier qui a été aménagé autour du lac il s’éloigne parfois de la berge, constituant ainsi des zones protégées, zones de quiétude, pour la flore ou la faune sauvage. Des panneaux rappellent l'interdiction de pénétrer dans les exploitations privées et de la présence de taureaux.

Le Lac de GABAS est une retenue collinaire, destinée au soutien d'étiage du Gabas et à sa réalimentation. Ce lac un des plus grands de la région pyrénéenne, son eau destinée à l'irrigation du maïs, culture prépondérante dans le Sud -Ouest, achevé et mis en eau en 2005. Il s'agit d'un barrage poids de 28 mètres de haut. La retenue, longue de 5 kilomètres, dont la profondeur peut atteindre 35 mètres a une capacité de 20 millions de m3 d'eau et d'une superficie de 213ha , il s'étale sur 4 communes bigourdanes et béarnaises : Luquet et Gardères côté Hautes-Pyrénées  Lourenties et Eslourenties, côté Pyrénées Atlantiques.

Il se divise en 2 plans d’eau :

Le grand lac possède des zones de quiétude mai aussi une zone nautique, les activités sur ce plan d'eau sont gérées par un comité de gestion constitué de l'Institution Adour. Des zones aménagées pour le public (bancs, tables, tables d'orientation) regroupées aux deux extrémités du lac

Le petit lac c'est la partie appelée réservoir, au moulin Péré nous pouvons contempler aigrettes, hérons, canards, ragondins…. Ainsi que grues cendrées et oie sauvages en période de migration.

14 heures 30 fin de la rando sans la moindre goutte de pluie nous avons choisi le bon plateau !!!!

Village enclave de LUQUET : 305 habitants diminutif de "Luc » (bois sacré)

Village enclave de GARDERES : 381 habitants les habitants lous pissoutés étaient réputés avares, d'où l'expression Qu'ey de Gardères qui signifie "il est près de ses sous"

Dans les années 1965-70 le projet d'aéroport commun à PAU et TARBES sur ce territoire est avorté.

Ces deux communes font parties des enclaves du département 65 sur le département 64

Cette particularité est historique elles datent du mariage de Talèse d'Aragon avec Gaston IV le Croisé en 1085

GABY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article