Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

22 juin 2016 - Matemale - Les pics du Péric

9 Juillet 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

22 juin 2016 - Matemale - Les pics du Péric

Mercredi22 juin2016    les Pics du Péric

Ce mercredi nous sommes au cœur de notre séjour à Matemale, et nous allons effectuer la plus dure randonnée prévue dans le programme. C'est pourquoi bien rodés du déjeuner précédent nous gagnons quelques minutes pour le départ, il faut savoir que le panier repas n'arrive qu'à 7h30 et est fourni par un prestataire extérieur, ne cherchons pas à comprendre, restons concentrés plutôt sur notre randonnée.

8h45 nous empruntons le GR10 qui longe le lac des Bouillousses alt. 2020m très fréquenté par les touristes et les pêcheurs il est avec ses abords un site naturel classé depuis le 24 juin 1976  sa profondeur est de 17 à25m , très prisé par les pêcheurs, savez-vous qu'une truite fario ne dépasse pas 50cm et que son poids n'excède pas 1kg500, par contre celle des Bouillousses peuvent atteindre 70cm et peser5kg, Nous, nous admirons cette immense étendue d'eau avec ses petites iles quelques sapins à crochets pour décoration ce mélange de bleu  de vert ajoutons le  gris de la roche granitique quelle belle toile pour nos artistes  peintres!!

L’extrémité du lac est plat mais très humide. Au bout de 3 km5 et d'une 1heures de marche, petite pause nous quittons le GR 10 qui lui monte au Portella de la grave (col, puis descend sur le lac Lanoux souvenirs pour certains), nous continuons sur le circuit du Tour du CAPCIR, nous traversons la rivière " la Têt" tumultueuse en cette période sur magnifique pont en bois. 10h45 voici la Cabane refuge de La Balmeta, Alt 2144m c'est-à-dire qu'en 2heures nous avons qu’effectué 120m de dénivelé. Extérieurement cette cabane avec sa terrasse, sa table et ses bancs donne envie de séjourner mais quelle désolation en pénétrant à l’intérieur ! la pièce de nuit, le plancher surélevé servant pour le couchage certaines planches sont enlevées et sûrement brulées, la pièce de jour dans un état lamentable. Pourtant, le 24 Septembre 2008, lors de ma première ascension du PERIC j'avais trouvé cette cabane refuge d'une propreté extrême. Nous quittons le sentier du Tour du Capcir, et prenons une sente le long du REC (ruisseau)du Puig (pic) Péric. Une centaine de mètres de dénivelé pour découvrir l'estany de La Llosa Alt 2238m. Deux pauvres pêcheurs désolés, pas de touche, la lune n'est pas bonne, les truites sortent la nuit. J’en profite pour leur demander où se cachent les mouflons, en effet en 1950 et 1970 les mouflons de Corse ont été introduits, d'une adaptation remarquable, le cheptel a atteint le millier de têtes sur une zone autour du Carlit, le flanc du Péric, la vallée du galbe jusqu'au col du Puymorens. Vous devriez en voir plus haut sur le Péric, pas trop convainquant ce Monsieur ! En effet pas de mouflons en vue durant la journée. Le soir à la Mf un conférencier animait une projection sur la faune et la flore du Capcir, j'ai profité de ses connaissances pour lui demander où été partis les mouflons, réponse " ils ont été tués par les chasseurs, car ils prenaient la place des isards. Nous continuons notre marche une petite montée pour sortir de cette cuvette le paysage est composé de pins clairsemés que nous contournons pour éviter un ressaut. Puis un névé à traverser mais sans problème, devant nous la grande combe, nous donne vite un aperçu sur le trajet restant pour atteindre le col qui se situe à l'Alt 2608m, nous l'atteignons à12h30   Un peu de récupération, les uns choisissent le Petit Péric 2690m, d'autre le Grand Péric 2810m Il est 13heures. Le paysage montagnard est en représentation et la scène est grandiose. Les plus hauts sommets des PO sont au rendez-vous : les plus lointains comme le Canigou ou le pic des Géants, où tout près le Carlit, le Puig Gran. Côté ariègeois c'est un océan de vallées et de pics, le Vallier, les Bassiès, les 3000m du Vicdessos puis les pics Andorran. Que penser de tous ces lacs des Bouillousses bien sûr mais aussi des Camporelles et ariègeois.  Quel belvédère ! Une table d'orientation serait la bienvenue.  Retour par le même itinéraire, arrivée à 17h30 au minibus.

 Cette randonnée : distance parcourue 21kms dénivelé 950m

GABY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article