Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

12 septembre Le (presque) Néouvielle.

12 Septembre 2011 , Rédigé par Jacky Publié dans #Saison 2011

DSCF8119

Loupé.

Notre objectif du jour n'a pas été atteint. Pourtant, nous étions partis dès le lever du soleil du parking du lac d'Aubert, bien décidés à être de bonne heure au sommet à 3091 m. Tout le parcours a été une succession de pierriers instables. L'importante quantité de cairns disposés dans tous les sens nous à souvent contraint de contourner d'énormes blocs de granit pour essayer de retrouver un parcours moins pénible. Cette succession de mauvais indicateurs nous a conduits au pied d'une cheminée qui n'était pas la bonne pour atteindre le sommet. Compte tenu de la difficile progression et du risque important de chute de pierres au court de l'escalade dans ce mur d'accès, nous avons décidé de rebrousser chemin et d'accepter notre défaite. Au retour, nous avons rencontré d'autres randonneurs qui avaient galéré pour atteindre le sommet, trompés eux aussi par la multitude de cairns. La chance n'était pas avec nous et nous avons préféré la défaite à l'accident. Durant le retour qui nous a paru interminable, nous avons quand même pu admirer, de haut,  le magnifique paysage offert par les Lacquettes et les lacs d'Aubert et Aumar.

Jacky

http://www.section-montagne-slv-lannemezan.fr/album-1944921.html  

 

Topographie

Le Pic de Néouvielle est le plus haut sommet du massif du Néouvielle. Sa face sud, haute de 400 à 500 mètres, domine la profonde vallée glaciaire du Lac de Cap-de-Long. Les versants nord et ouest de ce massif granitique ont été également modelés par l'érosion glaciaire, qui a façonné quatre petits cirques glaciaires séparés par des crêtes rocheuses.

Première ascension connue : le 10 juillet 1847 par Vincent de Chausenque et son guide barégeois Bastien Teinturier.

  Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Pic de Néouvielle de Wikipédia en français

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article