Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #saison 2016 tag

3 octobre 2016 - Pic Douly et cabane de La Prade

3 Octobre 2016 , Rédigé par Jacky Publié dans #Saison 2016

3 octobre 2016 - Pic Douly et cabane de La Prade

8h15, départ de la route de la station de Nistos, alt. 1233 m, par la large piste conduisant au petit plateau de L’Artigue 1310 m. 9h00, nous  empruntons le sentier en sous-bois conduisant au cimetière Anglo-Canadien (voir lien ci-après).

 http://maquis-nistos-esparros.chez-alice.fr/crash.php  

Après une petite pause nous poursuivons par le sentier très rude qui nous amène au Pic de Douly, 1630 m. Le temps est bien dégagé, offrant une très belle vue de St Gaudens à Tarbes et sur de nombreux pics. Photo souvenir et nous nous dirigeons vers la Cabane de La Prade, 1629 m, que nous atteignons à 11h45 pour la pause déjeuner. 13h00, le retour s’effectue en modifiant légèrement le parcours en repérage pour une future sortie en raquette. Arrivée aux véhicules à 14h40. Très belle journée, sans vent avec une température très douce pour la saison.

11 Km parcourus, dénivelé 530 m.

Jacky

Du 19 au 22 septembre 2016 - Parc National d'Aigüestortes (espagne)

28 Septembre 2016 , Rédigé par Gaby Publié dans #Saison 2016

Du 19 au 22 septembre 2016 - Parc National d'Aigüestortes (espagne)

Ce Parc de 40852 ha est situé au cœur des Pyrénées de LERIDA.

Crée en 1955, il est le spectacle le plus authentique qui symbolise la haute montagne.

Il comporte plus de 200 lacs (Estany en Catalan) de plus de 0,5ha, et 450 qui s'assèchent l'été.

Ces estanys s'égrènent au fil de nos randonnées avec une infinité de couleurs et de formes, la plupart se détachent en fond de carte postale. Nous pouvons observer des phénomènes de l'époque glaciaire tels que les vallées en forme d'U. Quelques sommets de + de 3000 m : Pic Besiberi Nord 3009m, Besiberi Sud 3023m, Punta ALTA 3014m, Pic Comaloformo 3029m les célèbres Tuc de Colomer 2933m, Montardo 2833m Ratra 2857m et le Péguera 2980m et bien sûr les Encantats. ENCANTATS signifie "enchantés" en catalan. Ils doivent leur nom à deux pics rocheux jumeaux (le petit Encantats 2738m et le grand Encantats 2747m) séparés par une brèche, l'ascension se réalise par un couloir ou en escalade. La légende raconte que ce sont deux chasseurs partis chasser au lieu d'aller à la messe dédiée à Saint Maurice, ont été pétrifiés par une malédiction divine.

Lundi 19 septembre, nous sommes partis de l'Estany San Maurici pour atteindre notre premier refuge Estany long en passant le col de Portaro d’Espot Le parc est parsemé de 9 refuges, le sentier reliant tous ces refuges s'appelle Carros de Foc (chariot de feu)

10 kms et 500 m de dénivelé avec la petite variante un très beau mirador lieu de notre pause repas

Mardi 20 septembre, départ du refuge Estany long pour rejoindre le refuge Colomina par le col Dellu. Magnifique parcours très varié, nous longerons un des plus grands lacs du parc Estany Tort.

13 kms et 900m de dénivelé

Mercredi 21 septembre, Refuge Colomina, refuge joseph Maria Blanc, passage au pas de l'Ours (OS en catalan) et par le col de Saburo pause repas à l'Estany de LLettra

10 kms et 600m de dénivelé

Jeudi 22 septembre, refuge Josep Maria Blanc Estany San Maurici par le col de Monestero

Repas en bordure du Riu (torrent) et du lac Monestero)

11kms et 600m de dénivelé

Durant toutes ces randonnées nous avons eu une très bonne météo, ciel bleu, un peu de fraîcheur le matin, et surtout une bonne luminosité.

GABY

12 septembre - circuit de l'Artiguette

15 Septembre 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

12 septembre - circuit de l'Artiguette
12 septembre - circuit de l'Artiguette

A 8heures 15 nous étions au départ de cette randonnée à Arrodets quartier dit "La Serre"

Une large piste interdite à la circulation des véhicules nous amène à la Gourgue d'Asque après 1heure de marche. Le chemin remonte le long de l'Arros, quelques trous d'eau  permettent aux truites de survivre, puis très vite plus une goutte d’eau, l’œil de la résurgence à sec. Nous suivons le ruisseau de l'Artiguette dans ce vallon calcaire et très humide  dit "la petite Amazonie" A la sortie de cette zone une grande prairie ,la montée est raide vers une vieille cabane puis nous nous dirigeons à la cabane de l'Oueil Lusent Alt 1237m pour la pause repas il est 12heures 45.

Pour le retour nous prenons la piste qui passe par le col de Courabat Alt 1028m, descente du vallon, passage au courtaou de l'Artigalou et retour aux voitures à 17heures

Nous étions 9 participants 950m de dénivelé et 18kms parcourus

GABY

5 septembre 2016 - Pic L'Entécade

5 Septembre 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

5 septembre 2016 - Pic L'Entécade

Lundi 5 Septembre Pic de l'Entécade 2266m

8heures 30 départ de l'Hospice de France Alt 1385m.

Nous passons devant l'hôtellerie puis nous prenons le chemin de la «fontaine rouge". La piste s'élève dans la forêt de hêtres c'est à 1668m que nous trouvons la fontaine abondante, eau très fraîche,  elle nous permet de s'approvisionner. Quelques mètres de dénivelés supplémentaires et nous accédons sur le plateau Alt 1710m, il est 9heures 45, nous délaissons à droite la piste qui se dirige vers le port de la Montjoie, de la Picarde , le port de Vénasque est signalé à 3heures30 de marche. Nous repartons dans la prolongation de la montée, une clôture électrique servant de frontière pour le bétail puis nous atteindrons un abreuvoir lieu de notre pause Alt 1848m. Une croupe à franchir à notre gauche les cabanes d'Aro, le petit lac "Flache de Romingou" devant nous sur le versant une sente opposée un immense troupeau de brebis en file indienne "quelle discipline" elles partent où ??Nous nous remontons le vallon sud-est pour retrouver une sente bien cairnée qui nous conduira avec quelques lacets au sommet de l'Entécade 11heures 45 alt. 2266m

La vue est superbe sur le massif de la Maladeta, le Pic d'ANETO 3444m

côté Ariège : le pic Crabère, le Mauberné, le mont Vallier …….

Côté Encantats: le Montardo, le Forcanada et ses pitons,le Tuc de Mallères ……..

Côté Luchonnais: le Maupas, les Cabrioules , le Lezat ,le Queyrat……….

Près de nous: Bacanère le Saillant le pin du Gar ,le Cagire…………

A nos pieds: le Val d'Aran Bossost, Baussens ? Aros? Bédéret..........

La vallée de l'Artigue de Lin, lieu de la résurgence de la Garonne " Œil de Jupiter"

La pause déjeuner terminée, certains s'en donnent à une bonne sieste, d’autres préfèrent activer la digestion en ascensionnant deux sommets supplémentaires les Pics du Pouylané.

Vers13heures30 nous redescendons petite visite des cabanes d'Aro (territoire Espagnol) puis détour par le lac pour arriver aux voitures à 16heures 45.

Nota: Cette randonnée serait encore plus attrayante en Mai lorsque les sommets sont encore enneigés.

Nous étions 11  participants                 900m de  dénivelé et 12kms  parcourus  pour les uns

                                                                    1010m de dénivelé et 13kms pour les autres

GABY    

22 août 2016 - Pics Estaragne, Campbieilh, Badet, Lentilla

24 Août 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

22 août 2016 - Pics Estaragne, Campbieilh, Badet, Lentilla

4 heures 30 départ SLV de LZAN, arrivée au Pont d’Estaragne 5 heures 30, beaucoup d'obscurité malgré la pleine lune, mais dans ce conteste, Francis a eu une idée lumineuse "Pourquoi au lieu d'attendre      , ne profitons pas de ce temps pour amener le véhicule sur le parking du Cap de Long", cela nous évitera d'effectuer ce trajet ce soir sous la chaleur. C'est pourquoi, nous démarrons à 6 heures du barrage Alt 2160 m, lieu de la fin de la randonnée. Lampes frontales, pas de voiture à cette heure là une 1/2 heure plus tard nous retrouvons notre sentier de départ Alt 2079m il est 6heures 30 ; nous distinguons la sente, elle suit le ruisseau rive gauche, dans cette vallée verdoyante, très vite le soleil éclaire les cimes. Nous traversons des pelouses en direction du cirque. Puis arrive la première montée, la pente se raidie, la sente s'élève sur un cône d'éboulis jusqu'au sommet de ce ressaut marqué par d'énormes blocs de granit Alt 2570m petite pause "banane", Ensuite, nous délaissons la sente qui part au col d'Estaragne pour filer Sud-Ouest vers le pic. Nous nous élevons en écharpe dans des éboulis bien fixes, mais ravinés par endroit, couloir d’avalanches en période hivernale. A la côte Alt 2750m nous partons presque à l'horizontale vers une barre rocheuse Alt2840m. Cette partie est la bienvenue pour la récupération, quelques gros blocs granitiques à franchir Alt 2840m, ensuite le sentier reprend jusqu'aux abords de la crête du pic, un regard sur la station de Piau et de ses sommets environnants, il reste 170m de dénivelé à effectuer dans de la rocaille pour atteindre une petite brèche Alt 2995m. Nous abandonnons nos bâtons pour suivre la crête côté nord jusqu'au sommet du Pic d'Estaragne Alt 3006m il est 9heures 35. Quel paysage ! Quelques photos souvenirs pour ce premier 3000m de la journée, nous prenons le temps d'admirer, la météo est idéale beaucoup de luminosité, pas un nuage. 9heures50 nous récupérons nos bâtons puis, direction pour notre second 3000m. Nous descendons la sente toujours dans des éboulis jusqu'à l'Alt 2922m, croisement de plusieurs sentes, mais pas de problème, nous avons le Campbieilh devant nous, après une partie horizontale, nous remontons Nord-Est par des lacets, afin d'atteindre la base des dalles feuilletées au début puis lisses sur la fin Alt 3065m. Cette difficulté passée, redoutée par certains randonneurs, il ne reste plus qu'à se laisser guider par la sente elle nous amènera au sommet du Pic du Campbieilh Alt 3173m il est 11heures 08.

Devant nous nous avons certainement un des plus beaux panoramas de la chaîne Pyrénéenne d'Est en Ouest : La Maladeta, les Pics Luchonnais, devant nous La Munia, Col d’Anisclo, les Trois Santa Maria, le Mont-Perdu et son glacier, le Cirque de Gavarnie, le Cylindre, la Brèche, le Taillon, les Pics Espagnols, Tendenera, Téléra, le Vignemale et le glacier, les sommets Béarnais, avec le Balaïtous et ses névés. Près de nous le Badet, le Pic Long, le Maubic, le Néouvielle et le Turon et sa réserve naturelle que des + de 3000m ……………

Quelle merveille, le temps n'étant pas compté, nous décidons de prendre notre repas sur le 4 ème sommet, Nous reperdons de l'altitude nous passons sur un sommet intermédiaire appelé sur la carte Badet puis descente vers la Hourquette du Cap de Long pour atteindre notre dernier sommet La Lentilla il est 12 heures, en face le Soum de Salette ou Aiguillous la vallée de Gerde de Gavarnie, le barrage D’Ossoue, le Bernatoire le Piméné …….

Il est 13heures derniers regards sur tous ces sommets, une pensée pour ceux qui n'ont pas pu partager pour des raisons diverses cette randonnée.

Le retour débute par la descente dans des éboulis 1/2 heure, puis durant 2heures15 traversée de nombreux blocs charriés par l'ancien glacier, pour arriver en bordure du lac de Cap de Long vers 15 heures 45 encore 1h15 de marche le long du lac, sentier chaotique,

Nous voici arrivés enfin à la voiture à 17 heures

Nous étions 3 nous avons effectué 1330m de dénivelé et parcouru 15 kms

Gaby

lundi 8 août 2016 - Pic de Bastan

13 Août 2016 , Rédigé par Jacky Publié dans #Saison 2016

lundi 8 août 2016 - Pic de Bastan
lundi 8 août 2016 - Pic de Bastan

Les plans d'eau s'échelonnent le long d'un sentier presque horizontal jusqu'au site bucolique du refuge de Bastan, qui semble se délecter d'une douceur de vivre irréfutable à l'ombre des pins à crochets. Comment ne pas apprécier un tel décor où chaque rive, chaque anse invite le randonneur à s'asseoir dans l'herbe un instant, pour contempler, observer, apprécier, tout simplement. Avant cela, vous grimperez vers la belle pyramide du pic de Bastan. Dans la dernière demi-heure, son accès s'avère plus rude que son approche et nécessitera toute votre vigilance à l'approche du sommet.Mais le panorama est à la hauteur des efforts consentis, avec un remarquable tour d'horizon où les lacs survolés sont peut-être aussi nombreux à identifier que les sommets.

TEXTE RANDO Editions, Belvédères des Hautes-Pyrénées.

Mardi 2 août 2016 - Pic du Viscos

11 Août 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

Mardi 2 août 2016 - Pic du Viscos

Mardi 2Août 2016. Après une nuit passée au gîte des Cascades à Luz, nous prenons la route de la station de ski de Luz-Ardiden jusqu’au parking de Bédéret. Alt 1680m

9 heures, nous choisissons de suivre la piste raquettes plutôt que le GR10 pour atteindre le col de RIOU à 10Heures 15. Pause banane, belle vue sur le versant de Cauteret.

Nous prenons un sentier quasi-horizontal, il contourne plusieurs massifs herbeux la Pène de Bassons, L'Escalabor et la Pène Nère. Arrive ensuite la principale difficulté de la randonnée, le sentier parcourt la crête de Conques déchiquetée et aérienne, pour arriver au col Alt 1980m. Nous voici au pied de la pyramide du pic de VISCOS Alt 2141m.

Retour en circuit par la Cabane de Conques

Un pot réconfortant au restaurant d’altitude pour clôturer ces deux jours de randonnées

Nous étions 15, nous avons parcouru ?  Kms et effectué 500m de dénivelé.

GABY

1er août 2016 - Brèche de Roland et pic du Taillon

3 Août 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

1er août 2016 - Brèche de Roland et pic du Taillon
1er août 2016 - Brèche de Roland et pic du Taillon

Lundi 1 Août 2016 4heures 30 départ de la SLV direction GAVARNIE, crachin, brouillard tout le long du trajet, à partir de la station de ski nous trouvons un ciel impeccablement bleu, très beau lever du soleil sur nos montagnes que nous allons ascensionner.

7H00 Col des Tentes Alt 2208m, nous avançons sur l'ancienne route désaffectée menant au col de Boucharo, col frontière Alt 2270m il est 7h20 nous prenons la direction de la brèche. Après une longue partie bosselée, nous voici à la principale difficulté, pour atteindre le refuge des Sarradets, la traversée du torrent s'échappant du glacier du Taillon.

9H00 Refuge des Sarradets Alt 2587m, petite pause, certains chaussent les crampons et remontent la cuvette glacière enneigée, les autres prennent la sente caillouteuse de la moraine pour atteindre une plate forme. Séance photos collectives et personnelles, souvenirs, souvenirs ! On aborde le glacier, la pente est modérée, nous cheminons dans la trace creusée par le piétinement des nombreux randonneurs la neige molle facilite la montée.

10H30 brèche de Rolland, objectif atteint pour certains mais nous continuons pour arriver au Doigt de la fausse Brèche lieu de la pause repas. Les uns s'installent, les autres montent au Taillon Alt 3144m 11h45. Belvédère par excellence. Le versant abrupt du cirque de Gavarnie dominé par le Marboré et le Mont Perdu contraste avec l'immense plateau de Melaris où siège le refuge de Gorriz. La soudaine entaille du canyon d'Ordessa est perceptible. Les massifs du Cotiella et de la Tendenera s'opposent côté espagnol. Versant français, les pointes sont nombreuses ; accordons une mention spéciale pour le Vignemale et son glacier.

Retour par le même itinéraire, arrivée aux véhicules 18h30

Nous étions 13 participants 15kms parcourus et 1000m de dénivelé effectué.

GABY

18 juillet 2016 - Port de Vénasque & Pic de Sauvegarde

24 Juillet 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

18 juillet 2016 - Port de Vénasque & Pic de Sauvegarde
18 juillet 2016 - Port de Vénasque & Pic de Sauvegarde

Lundi 18 juillet 7heures15 précise, nous retrouvons sur le grand parking de l'Hospice de France Alt 1385m, nos deux montagnards Nestois. La randonnée de ce jour sera rude, d'une part par la forte chaleur annoncée, et d'autre part, par l’importance de dénivelé à effectuer, c'est pourquoi sans trop traîner nous démarrons à 7heures30.Un petit vent glacial nous oblige à garder la polaire et même pour certains le KWAY. Nous traversons le pont de "La Pique"  puis  nous rejoignons la piste, elle vient de l'Hospice et monte vers le vallon de Vénasque nous délaissons à notre gauche le sentier qui va à la cabane de Pesson, pour atteindre la passerelle de Penjat, nous délaissons sur notre droite le chemin de l’impératrice,  nous sommes sur le chemin des mineurs et des muletiers, il est très bien tracé, débute en pente douce puis monte régulièrement mais rude montée en lacet (74 lacets jusqu'au port).Il a été utilisé par de nombreuses armées en particulier par les guérilleros antifranquistes lors de la tentative d'invasion du Val d'Aran en 1944 . Petit replat, traversée du ruisseau à gué Alt 1770m et pause "banane". Une haute falaise semble barrer le passage : c'est le Culet muraille lisse et verticale sur laquelle bondissent plusieurs petites cascades. Notre chemin va feinter cet obstacle en le contournant par la gauche, en pente plus redressée, enfin nous retrouvons un profil plus aimable et plus humain, nous voici à "la cabane de l'Homme Alt 2150m " Pourquoi ce nom "Homme" Il s'agit d'une pyramide de pierres empilées sur un rocher isolé, un cairn monumental destiné à bien marquer le passage dans le cas où des randonneurs se trouveraient en difficulté, égarés par temps de brouillard.

A peine plus haut et sur notre gauche, le terrain se creuse en une énorme cuvette baptisée "le Trou des Chaudronniers". Neuf chaudronniers de l'Aveyron périrent sous une avalanche. Il s'agissait d'un groupe d'artisans saisonniers qui parcouraient les montagnes pour se rendre d'une vallée à une autre pour exercer leur métier.

Encore 5 à6 lacets et nous voici dans le cadre des lacs de Vénasque Alt 2250m appelés aussi lac de Boum, ce qui est un pléonasme puisque Boum signifie lac, même erreur que pour le lac d'Ôo puisque Ôo signifie également lac. Nous laissons à notre droite le refuge Vénasque construit en 1961et poursuivons la sente qui surplombe le plus grand des 3 lacs. On le croirait rempli de saphir liquide, tant son eau parait bleue. La légende dit que ce lac n'a pas de fond il renferme des richesses incalculables, car jadis il ne se passait pas de semaine qu'il n'y tombât quelque mulet chargé d’or….

11heures 30 notre premier objectif est atteint "le port de Vénasque" Alt 2444m

En franchissant cette entaille, nous découvrons le magnifique panorama sur le massif de la Maladeta avec ses glaciers, le Roi des Pyrénées L'Anéto et ses 3404m quels souvenirs inoubliables, pour certains, devant la grandeur et la soudaineté du spectacle, on ressent une immense émotion. Nous reviendrons à ce lieu pour encore contempler ce site et pour la pause repas. Encore 300m de dénivelé à effectuer, sur un sentier plus montagnard, mais que de monde, tous des groupes Espagnol venant de la vallée d’Erisa.  Ce sentier qui mène au Pic de Sauvegarde Alt 2738ma été crée par un Francisco Cabellud il avait obtenu la concession d'une auberge en contrebas du col versant espagnol, tous les randonneurs voulant accéder au sommet du sauvegarde devaient payer un droit de passage une peseta. La montée fût rapide 3/4 d'heure le sommet est un belvédère, à nos pieds le lac de la Montagnette et puis tous les 3000m Luchonnais, la vallée d’Erisa, le trou du Taureau (naissance de la Garonne)

Il faut penser à redescendre car la faim commence à nous gagner. Notre pause est agrémentée par un équilibriste qui avait tendu au-dessus du port un câble (nouveau sport tendance). 14h30 descente au refuge, petit rafraîchissement et échange cordial avec le couple gardiens du refuge.

Nous sommes repartis vers 15h45 pour arriver aux véhicules à 18h15

Nous étions 9, avons parcouru 15 kms et effectué 1400m de dénivelé

GABY

4 juillet 2016 - Le refuge Campana (65)

13 Juillet 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

4 juillet 2016 - Le refuge Campana (65)
4 juillet 2016 - Le refuge Campana (65)

8 heures nous démarrons notre randonnée au virage du Garet Alt 1420m route du Tourmalet avant la Mongie, sous un ciel bleu, mais nous savons que madame "météo " risque de se mettre en colère dans l'après-midi.

Le sentier démarre derrière le bâtiment EDF, nous traversons le ruisseau Garet sur un pont confectionné avec deux troncs d’arbres !! nous quittons ce cours d'eau momentanément, pour remonter le flanc de montagne un peu raide. Arrivée au col nous débouchons sur un vaste plateau (le Pla de Garet) Alt 1569m pâturages, troupeaux de vaches. Un bon sentier (Gr10C) démarrant d'Artigues, plus bas et recoupé ici, il sera notre fil conducteur, il nous amènera au refuge Campana de Cloutou Alt 2225m. Nous retrouvons le ruisseau délaissé au départ  que nous traversons sur une passerelle en ciment, nous remontons sa rive gauche,  à notre droite la cabane des bergers "Barrassé" Un simple coup d'œil nous dévoile le cheminement de notre itinéraire qui, maintenant escalade la pente devenue montagnarde (Les Passets) Devant nous , et haut dans le ciel , une terrasse fait présager que derrière nous attend le Réservoir des Laquets Alt 2041m avec le grand barrage en béton Galerie de mine (année 1942)que nous atteignons vers 11heures. Un petit tour visuel et nous découvrons le second barrage celui qui verrouille le grand lac de Géziolles. Le GR passe rive gauche sur des gros blocs de rochers, puis nous longeons la base du barrage de Géziolles, il nous reste une petite grimpette pour atteindre le niveau du lac Alt 2113m. Nous longeons le lac asséché très peu d'eau ?? sur un sentier chaotique demandant beaucoup de concentration mais bien matérialisé. Enfin, nous arrivons dans ce petit cirque, encore un effort 100m de dénivelé (gentille grimpée) pour atteindre notre refuge situé sur un éperon au dessus du magnifique lac de Campana Alt 2225m Il est 12h05, pause repas sous les pins à crochets, vue sur le col de Bastanet, le pic de Bastant 2715m, le pic Portaras 2697m, le pic Cettiou 2588m, le Touhou de Cloutou 2558m et le pic du Cloutou 2565m

Le vent se lève et nous amène quelques cumulo-nimbus dans notre ciel bleu, il faut redescendre il est 12h55 tant pis pour notre bière tant désirée au refuge si accueillant.

Le retour s'effectue par le même sentier nous arrivons aux voitures à 16h25

Nous étions 11 participants nous avons effectué un dénivelé de 1015m et parcouru 15kms

GABY

23 juin 2016 - Matemale - circuit des 3 lacs

11 Juillet 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

23 juin 2016 - Matemale - circuit des 3 lacs

Jeudi 23 juin 2016 Circuit des 3 lacs

Pour ce dernier jour de randonnée nous avons choisi une rando dite de "décrassage" ce circuit se situe en dessous du barrage des Bouillousses.

Nous nous garons à l'entrée du site,  à l'ombre des pins quelle chance! à 9h30 nous suivons le GR10,  nous le quittons très rapidement pour suivre une sente balisée en jaune, une petite descente nous amène à notre premier lac l'estany Llarg, nous le contournons par la droite, le sentier passe  sur d'énormes blocs de granit sur une vingtaine de mètres, seule difficulté de la rando,  une demi heure de marche et voici  l'estany Nègre, sur la carte IGN il a l'avantage de posséder une cabane. Aujourd'hui le temps ne compte pas, nous décidons de faire le détour pour la visiter, quelle surprise et quelle rigolade en la voyant,cabane de jardin de 2x2 sans toit, sans porte, posée sur le sol ( voir photos). Moralité, en randonnée il faut toujours vérifier l'existence et l'état  des cabanes ,des abris et surtout si elles sont ouvertes aux randonneurs. Après la séquence photo, film, nous nous dirigeons vers notre dernier lac pour la pause repas l'estany de La Pradella , le plus grand des trois .

Ce dernier repas sur le site des Bouillousses fût  un repas animé , en effet une quarantaine scolaires sont venus près de nous se baigner dans l'eau mais aussi prenaient des bains de boue ,pas besoin d' aller dans les thermes, les accompagnateurs , profs et parents étaient présents et participaient à la fête.

Malgré le chahut , un semblant de sieste,  puis nous remontons vers le barrage par une très large piste, à notre droite un quatrième lac l'estany del Roco , il ressemble plutôt à une tourbière , au milieu nous pouvons apercevoir un petit peu d'eau.

Traversée du barrage, longueur 350m, dernier regard sur les sommets et sur le lac , nous passons près des bâtiments de la SHEM, de la colonie de vacances de la SNCF pour retrouver notre mini-bus vers 16heures.

Distance parcourue 10 kms, dénivelé 250m

GABY

22 juin 2016 - Matemale - Les pics du Péric

9 Juillet 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

22 juin 2016 - Matemale - Les pics du Péric

Mercredi22 juin2016    les Pics du Péric

Ce mercredi nous sommes au cœur de notre séjour à Matemale, et nous allons effectuer la plus dure randonnée prévue dans le programme. C'est pourquoi bien rodés du déjeuner précédent nous gagnons quelques minutes pour le départ, il faut savoir que le panier repas n'arrive qu'à 7h30 et est fourni par un prestataire extérieur, ne cherchons pas à comprendre, restons concentrés plutôt sur notre randonnée.

8h45 nous empruntons le GR10 qui longe le lac des Bouillousses alt. 2020m très fréquenté par les touristes et les pêcheurs il est avec ses abords un site naturel classé depuis le 24 juin 1976  sa profondeur est de 17 à25m , très prisé par les pêcheurs, savez-vous qu'une truite fario ne dépasse pas 50cm et que son poids n'excède pas 1kg500, par contre celle des Bouillousses peuvent atteindre 70cm et peser5kg, Nous, nous admirons cette immense étendue d'eau avec ses petites iles quelques sapins à crochets pour décoration ce mélange de bleu  de vert ajoutons le  gris de la roche granitique quelle belle toile pour nos artistes  peintres!!

L’extrémité du lac est plat mais très humide. Au bout de 3 km5 et d'une 1heures de marche, petite pause nous quittons le GR 10 qui lui monte au Portella de la grave (col, puis descend sur le lac Lanoux souvenirs pour certains), nous continuons sur le circuit du Tour du CAPCIR, nous traversons la rivière " la Têt" tumultueuse en cette période sur magnifique pont en bois. 10h45 voici la Cabane refuge de La Balmeta, Alt 2144m c'est-à-dire qu'en 2heures nous avons qu’effectué 120m de dénivelé. Extérieurement cette cabane avec sa terrasse, sa table et ses bancs donne envie de séjourner mais quelle désolation en pénétrant à l’intérieur ! la pièce de nuit, le plancher surélevé servant pour le couchage certaines planches sont enlevées et sûrement brulées, la pièce de jour dans un état lamentable. Pourtant, le 24 Septembre 2008, lors de ma première ascension du PERIC j'avais trouvé cette cabane refuge d'une propreté extrême. Nous quittons le sentier du Tour du Capcir, et prenons une sente le long du REC (ruisseau)du Puig (pic) Péric. Une centaine de mètres de dénivelé pour découvrir l'estany de La Llosa Alt 2238m. Deux pauvres pêcheurs désolés, pas de touche, la lune n'est pas bonne, les truites sortent la nuit. J’en profite pour leur demander où se cachent les mouflons, en effet en 1950 et 1970 les mouflons de Corse ont été introduits, d'une adaptation remarquable, le cheptel a atteint le millier de têtes sur une zone autour du Carlit, le flanc du Péric, la vallée du galbe jusqu'au col du Puymorens. Vous devriez en voir plus haut sur le Péric, pas trop convainquant ce Monsieur ! En effet pas de mouflons en vue durant la journée. Le soir à la Mf un conférencier animait une projection sur la faune et la flore du Capcir, j'ai profité de ses connaissances pour lui demander où été partis les mouflons, réponse " ils ont été tués par les chasseurs, car ils prenaient la place des isards. Nous continuons notre marche une petite montée pour sortir de cette cuvette le paysage est composé de pins clairsemés que nous contournons pour éviter un ressaut. Puis un névé à traverser mais sans problème, devant nous la grande combe, nous donne vite un aperçu sur le trajet restant pour atteindre le col qui se situe à l'Alt 2608m, nous l'atteignons à12h30   Un peu de récupération, les uns choisissent le Petit Péric 2690m, d'autre le Grand Péric 2810m Il est 13heures. Le paysage montagnard est en représentation et la scène est grandiose. Les plus hauts sommets des PO sont au rendez-vous : les plus lointains comme le Canigou ou le pic des Géants, où tout près le Carlit, le Puig Gran. Côté ariègeois c'est un océan de vallées et de pics, le Vallier, les Bassiès, les 3000m du Vicdessos puis les pics Andorran. Que penser de tous ces lacs des Bouillousses bien sûr mais aussi des Camporelles et ariègeois.  Quel belvédère ! Une table d'orientation serait la bienvenue.  Retour par le même itinéraire, arrivée à 17h30 au minibus.

 Cette randonnée : distance parcourue 21kms dénivelé 950m

GABY

21 juin 2016 - MATEMALE - Lac et pic du Carlit

8 Juillet 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

21 juin 2016 - MATEMALE - Lac et pic du Carlit

Mardi 21 juin 2016 Les 13 lacs du Carlit (Alt maxi 2350m) et le pic Carlit2921m           

  Départ du barrage des Bouillousses Alt 2020m

Ce barrage de 350m de long emprisonne et tempère la fougue des eaux sauvages venues des hauteurs. Sa superficie est de 149 ha sa capacité 19 000 000 m3 plein en été , vide en hiver, il alimente les 500 canons à neige du domaine skiable de Font Romeu Pyrénées 2000, et sert également pour l'irrigation de la plaine du Roussillon. Il a été construit entre 1903 et 1910, il est géré par la SHEM.

8heures 45 le sentier passe à gauche de l'hôtel des Bones Horses, il évolue sous les pins à crochets ,et sur des roches granitiques arrondies. 9H15 bifurcation de sentier nous sommes à l'Alt de 2143m nous allons entamer notre circuit et oublier la montre, en effet nous avons devant nous  le pic du Carlit avec sa base et sa cheminée encore enneigées , dés lors nous savons que son ascension n'est pas pour aujourd'hui. Nous prenons la direction de l'estany Sec pourtant bien rempli, nous délaissons sur notre gauche l'estany Nègre situé dans l'ombre il porte bien son nom, puis nous longeons l'estany de la Comassa une petite cabane métallique sert de refuge, nous devrions en trouver quatre sur notre parcours. Une petite montée sur un dôme morainique pour atteindre une passerelle Alt 2220m croisement de plusieurs sentiers, à droite nous avons l'estany Valley et à gauche l'estany Llong et l'estany Llat.

Devant nous un petit ressaut à gravir , nous dominons ainsi l'estany Trèbens avec sa cabane verte où nous avons prévu la pause repas comme en 2011 dans l'attente de l'heure du repas et vu les bonnes conditions météo nous décidons de prendre le sentier du Carlit jusqu'au névé. Un hélico de la protection civile fait du surplace au dessus du pic, l'opération de secours se situe côté Lanoux, par contre de notre côté deux randonneurs sont en très grande difficulté sur le névé de la cheminée du Carlit.  

La descente s'effectue par l'estany de Soubirans. Quelques moustiques sont venus perturber notre pause et nous empêcher de faire notre sieste . Il faut donc repartir en passant devant l'estany Castellà où un magnifique et énorme pont de neige placé sur son déversoir attire de nombreux photographes, le sentier évolue sur un éperon dominant le site des Bouillousses, nous en profitons pour faire la photo du groupe , descente sur l'estany Dhugues puis l'estany Vivers arrivée au mini-bus 16h30

Cette randonnée nous permet d'admirer, contempler 13 lacs! Une ballade pour poètes. Merveilleux! Superbe! Quelles couleurs! ……….Telles sont les exclamations qui ponctuent la découverte de chacun de ces lacs, tout au long de cette randonnée.

Nous étions 9 participants effectué 500m de dénivelé et parcouru 10 kms

GABY

20 juin 2016 - MATEMALE - Lac du Sisca (09)

7 Juillet 2016 , Rédigé par Gaby, Jacky Publié dans #Saison 2016

20 juin 2016 - MATEMALE - Lac du Sisca (09)

Lundi 20 juin 2016     Etang de SISCAR ou SISCA

5H45 les premiers arrivants déposent leurs bagages devant les deux mini-bus d'Air Loc.

Puis nos quatre montagnards arrivent prêts et en pleine condition pour effectuer le circuit des lacs Pouchergue et Caillaouas. Un souhait de bonne rando pour les uns  et un bon séjour pour les autres et nous voici partis à 6heures vers nos propres destinations.

Aux environs de 8h petite détente ,pause café au club moto de Foix et changement de chauffeurs, pour une arrivée à L'Hospitalet d'Andorre à 9h30 . Séparation des groupes, les promeneurs partent visiter la ville Espagnole frontalière de Puigcerda, et les randonneurs monteront découvrir le cirque de Siscar et de son étang (lac) Alt2187m.

Nous nous garons sur le parking "Sainte Suzanne" aire de pique-nique situé à gauche 250m de la sortie du village, après la centrale électrique  d'EDF (attention certain topo guide donne un emplacement à droite pour se garer, il n'existe plus pour des raisons de sécurité RN 20).

10heures le panneau "Accès au refuge Rulhe N°9" indique le départ de notre rando 1450m;

Un court raidillon nous s'élèvent rapidement au dessus de la route RN20, le sentier se cache sous de hautes herbes ,il passe deux fois sous la conduite forcée de la centrale (au retour l'herbe était fauchée par EDF RTE merci chers collègues).

11heures traversée du premier pont de pierres Alt 1740m et embranchement, à droite destination le barrage du val d'Arques et l'étang  Pédouret 2125m

Nous  prenons la vallée de gauche, un chemin souvent dallé mais très abîmé par  le bétail, vaches en estive, il nous conduit au deuxième pont de pierres avec comme décor une très belle cascade, la vallée se rétrécie, le sentier serpente ce raidillon,  les genévriers fleurissent le flanc de la montagne d'un ton jaunâtre.

12heures nous atteignons le barrage de "La Jasse del Forn ou de Sisca EDF" Alt 2020m.

Un petit ressaut, puis une très longue jasse dite de Maillebec le ruisseau Sisca forme de très belle méandres, quel décor! pas besoin d'architecte, la nature est créatrice.

13heures 15 la Cabane refuge deVésine Alt 2100m ouverte toute l'année, elle offre 6 à 8 places, elle sera notre destinée pour la pause repas, pour l'instant  nous continuons notre marche en gravissant un éperon afin d'atteindre notre objectif à 13heures 30 l'Etang de SISCAR Alt 2187m Superficie 4ha5

Magnifique cirque , un petite ile au milieu du lac ,au fond la barrière constituée par le pic Régalio 2569m, le pic d'Estobés 2779m, le pic d'Albe 2764m et le de Ruf 2615m avec les sommets encore enneigés  donne raison à certaines revues spécialisées de la montagne de nommer ce site l'un des plus beau Ariègeois.

Vers 14h30 nous entamons notre descente, pour arriver au mini-bus  à 17heures 15 et à 18heures30 à la Maison Familiale de MATEMALE

Nous étions 9 participants nous avons effectué un dénivelé de 800m et parcouru 13kms

GABY

20 juin 2016 - circuit Pont de Prat,Caillaus, Pouchergues

22 Juin 2016 , Rédigé par Jacky Publié dans #Saison 2016

20 juin 2016 - circuit Pont de Prat,Caillaus, Pouchergues
20 juin 2016 - circuit Pont de Prat,Caillaus, Pouchergues

7h00, départ du Pont du Prat, 1240 m. Le ciel est parfaitement dégagé augurant une très belle journée. Le sentier dominant les gorges de Clarabide est régulier et ne présente aucune difficulté. 8h20, nous arrivons devant la Vierge de La Santète, 1580 m, érigée à l'attention de Notre Dame De La Garde. Nous prenons une barre et poursuivons vers le refuge de La Soula et la centrale de la SHEM, 1690 m, que nous atteignons à 9h15. Pause banane et direction les lacets conduisant au lac de Caillauas, 2160 m. Arrivée au barrage à 11h00, photo souvenir et retour sur nos pas pour regagner le parcours en balcon conduisant au lac de Pouchergues. 12h20, le sentier traverse une cabane refuge, malheureusement saccagée par des vandales n’ayant aucun esprit montagnard. 13h00, nous faisons la pause casse-croûte. Nous repartons rapidement car le parcours est encore long. 14h15, nous atteignons le lac de Pouchergues 2120 m. Photos et retour vers la Soula par l’autre sentier. Nous étions venus il y a deux ans pour atteindre Pouchergues et avions fait demi-tour pensant nous être trompé de chemin. Nous étions pourtant dans la bonne direction mais la visibilité réduite nous avait fait douter de notre progression. 16h30, retour au refuge où nous dégustons une boisson fraîche avant d’effectuer les 6 derniers Km. Nous avons parcouru 26 km avec un dénivelé de 1330m.

Jacky

0

1 2 > >>